UNE ALIMENTATION PLAISIR POUR UNE LIBIDO AU TOP.

Une alimentation saine et équilibrée connectée à une libido sans freins et sans soucis sont les piliers majeurs de notre santé. Notre énergie de vie et notre dynamisme, sont vraiment en corrélation étroite avec notre sexualité ! A contrario, une alimentation peu cohérente dans ses combinaisons est bien trop négative par ses excès de sucres et de transformations industrielles et elle nuit considérablement à notre vitalité et à nos hormones. Manger le plus correctement possible ne signifie pas se priver de tout plaisir et encore moins de celui de faire l’amour…

La libido

“ Tant qu’il ya de la libido, il y a de la vie” ( Freud)

Revenons aux fondamentaux : terme inventé par Freud, la libido est dans le langage courant considérée comme la recherche intuitive du plaisir sexuel. En ouvrant bien grandes les portes un peu compliquées de la psychanalyse, c’est plus précisément une énergie psychique sous-entendant chez Freud les pulsions de vie et tout spécialement les pulsions sexuelles ; c’est toute forme d’énergie psychique et quel que soit son objet chez Jung. La boucle est bouclée et prenons plutôt grand soin de nos folles envies d’aimer et d’être aimés.

Les aliments bons pour la libido - L'art d'aimer par YESforLOV

Des aliments pour booster la libido, mirage ou pas ?

Que ne ferait-on pas pour stimuler notre sexualité que l’on trouve à tort ou à raison trop souvent en berne ! Et mieux vaut ne pas parler des défaillances qui tournent à la catastrophe lorsqu’elles se renouvellent à gogo.

De tout temps, la sexualité et les performances sexuelles ont suscité l’intérêt des hommes et des femmes (surtout des hommes !) à travers le monde. Durant des millénaires, les plantes ont été le seul recours thérapeutique plus ou moins efficace des dysfonctionnements de notre sexualité. Dans ce lot de phytothérapie ancienne ou plus récente, le ginseng rouge coréen, par son effet “électrogène” attribué à son contenu en saponine, et un des rares aliments à avoir été évalué dans plusieurs études. Il nous semble le champion toutes catégories. Il s’est révélé efficace tant sur le plan de la stimulation de la libido que de la “mécanique” érectile.

Identifier les végétaux et les aliments susceptibles d’améliorer la fonction sexuelle, quel programme ! Alors, que dire de tous ces aliments soi-disant aphrodisiaques qui amélioreraient la rigidité du pénis chez l’homme et réveilleraient la flamme du désir sexuel chez la femme ? Les sorciers de l’Antiquité ne sont plus là pour nous convaincre de toutes les vertus qu’ils attribuaient aux plantes sauvages ! Aujourd’hui, les professionnels garants de notre santé ont pris le relais. Ajoutons au pot quelques charlatans de tous calibres et la coupe est bien pleine…

La tradition perdure par conséquent pour ces trop nombreux aliments réputés aphrodisiaques : certains agiraient en stimulant le désir sexuel, d’autres auraient la propriété de pallier des pannes sexuelles. Où se cacheraient donc tous ces aliments “à sexe” un peu diaboliques mais assez efficaces pour booster notre libido, réveiller nos désirs et décupler notre plaisir ? Les études sur la sexualité des femmes, contrairement aux études concernant leurs homologues masculins, sont trop peu nombreuses et pas assez étayées pour en dégager aujourd’hui des conclusions bien imprudentes. Soyons beau jeu, classe et de bonne foi: s’il est relativement aisé de mesurer l’excitation d’un homme à la qualité de son érection, il s’avère nettement moins évident de transformer en réalité objective tous les paramètres susceptibles de mesurer l’excitation féminine! Un tour d’horizon global s’impose : .

La liste complète des aliments "boosteur" de libido

  • L’extrait de fenugrec : cette plante herbacée boosterait la libido et participerait au maintien du taux de testostérone (81 % des personnes interrogées auraient constaté une augmentation de leur libido, une amélioration de leur bien-être et un net regain d’énergie selon une étude australienne de l’Université du Queensland).
  • Le ginkgo biloba : son extrait serait efficace sur toutes les phases de la réponse sexuelle (désir, excitation, lubrification, orgasme).
  • Le ginseng : Il aurait une action possible sur le système nerveux central impliquant une vasodilatation. Notamment présent dans notre gel d’excitation clitoridien.
  • Le gingembre : Riche en magnésium, sa saveur est chaude. Il aurait, comme les huîtres, un effet vaso-dilatateur positif sur la circulation sanguine. Un jus de gingembre permettrait d’augmenter notablement l’afflux sanguin vers les parties génitales et stimulerait les glandes surrénales, favorisant ainsi la production de testostérone. Il peut être également utilisé comme plante médicinale. Chez YESforLOV, notre huile de massage enivrante contient du gingembre.
  • Le chocolat riche en cacao : Il élève le taux de sérotonine. Riche en magnésium et réputé pour son effet anxiolytique, il aurait un effet euphorisant et légèrement anti-dépresseur.
  • La maca (“le ginseng péruvien”) : C’est un stimulant hormonal sans caféine (une cuillerée à café dans une compote ou yaourt). Sa racine est un tonifiant vaso-dilatateur. Ses principes actifs (les macamides et les macaenes) lui conféreraient des vertus énergisantes. Elle stimulerait le désir, l’envie et bonifierait les performances sexuelles aussi bien chez l’homme que chez la femme.
  • L’arginine : Cet acide aminé que l’on retrouve dans les légumineuses et certaines céréales serait tout particulièrement bénéfique côté féminin. On le retrouve également dans la pastèque. Alors monsieur, de la pastèque à table pour madame ! Et pour ceux qui n’aime pas la pastèque, découvrez notre gel d’excitation point G contenant de l’arginine.
  • Les huîtres : Elles contiennent du zinc qui stimulerait la sécrétion de testostérone (à l’origine du désir sexuel chez l’homme mais aussi chez la femme !), la production de spermatozoïdes, de potassium, également bénéfique pour la spermatogénèse. L’huître contient aussi de l’histidine, un acide aminé qui réchaufferait les zones érogènes lors des rapports sexuels ainsi que de la dopamine, un neurotransmetteur qui joue un rôle certain dans l’activité cérébrale et qui impacterait de ce fait favorablement le désir sexuel, qu’il soit masculin ou féminin.
  • Le piment rouge : C’est l’aliment ”hot” par excellence qui n’a pas non plus volé sa réputation, avec toujours son action négative sur l’afflux sanguin qui est en cause. Il aurait tendance à accélérer le rythme cardiaque et à augmenter la transpiration. Il libèrerait également des endorphines, un groupe d’hormones qui jouent un rôle important dans la sensation du plaisir.
  • Les amandes : elles sont des concentrés de zinc, de magnésium et de vitamines E et F. Elles auraient donc un effet “boosteur” sur la lubrification vaginale, sur la production de sperme et d’hormones, sur l’humeur.
  • L’ail : Il a un effet stimulant pour le sang mais aussi sur la spermatogénèse, et donc sur le volume et la qualité du sperme. Il ne faut pas en abuser du fait de son odeur qui peut incommoder.
  • Le romarin : c’est une plante aromatique extraordinaire pour votre santé et elle est beaucoup plus qu’une simple plante condimentaire et médicinale. Ses vertus “aphrodisiaques” sont reconnues depuis fort longtemps si elles ne sont pas avérées. Une des principales substances stimulantes de cette plante, la safranine, aurait une action particulièrement bénéfique sur les glandes corticosurrénales et augmenterait de ce fait la sécrétion des hormones sexuelles. C'est pourquoi, notre huile de massage affolante contient une petite note de romarin.
  • Le champagne : Les bulles montent à la tête, c’est certain ! Donc prudence sur les coupes ! Le champagne aurait une action désinhibante qui favoriserait les rapprochements amoureux
  • Le vin rouge : Boisson “ désinhibante” à petites doses. C’est aussi une boisson “cardioprotectrice” et toujours à petites doses et cela ne va pas toujours de soi !

Beaucoup de rumeurs circulent concernant les aliments dits aphrodisiaques mais bien peu de revues scientifiques sont disponibles à ce jour. Certains aliments ont effectivement une fausse réputation et certaines tisanes pourtant certifiées ne sont pas toujours bonnes à avaler. A ce jour, à part le ginseng, aucun autre aliment n’a fait l’objet d’une étude approfondie qui aurait pu prouver son efficacité dans la stimulation des organes reproducteurs. Il est plus sage d’admettre que certains des aliments cités ci-dessus peuvent naturellement avoir un effet positif sur notre libido et en définitive, c’est à chacun de voir ou non midi à sa propre porte ! L’effet placebo, avéré dans de multiples occasions, a encore de beaux jours à vivre !

Ce qui nous semble en revanche et par expérience vraiment aphrodisiaque, c’est le grand bonheur que les aliments de qualité procurent à leur vue et à leur goût si particulier. Quel atout pour la libido que de s’attabler devant des mets festifs soigneusement préparés, magnifiquement inventés et aux odeurs tellement agréables ! Pour l’essentiel, c’est l’image positive ou pas que l’on se fait de nos aliments qui boostera ou pas notre libido ! Du plaisir à table et sans adrénaline !

Photo by Soroush Karimi

Quels sont les aliments mauvais pour la libido ?

La malbouffe est l’ennemi juré de notre libido : autant alors chasser de l’assiette tous ces aliments et toutes ces préparations trop riches en gras et en sucres qui ne peuvent que freiner ou tuer nos envies de faire l’amour.

Il n’y a pas vraiment de liste d’aliments “interdits” mais plutôt quelques suggestions de plats à éviter donc ou à ne pas renouveler trop fréquemment:

  • Les plats en sauce, les aliments frits et autres produits gras et transformés qui alourdissent la digestion. Il faut avouer que ce n’est pas très agréable pour faire des câlins que cette série de rots à répétition et je ne prolonge pas le débat !
  • Les plats trop riches en glucides comme les plats uniques de pâtes et fromages bien gras. Ils provoquent de gros coups de pompe dans les heures qui suivent le repas. La sieste ou l’amour, à vous de choisir...avant de passer à table !
  • L’alcool : Un verre d’alcool, ça va… Plusieurs verres, bonjour les dégâts ! Un verre désinhibe mais pas plus… il devient un tueur d’amour sans égal ! A haute dose, c’est la catastrophe. L’alcool a tendance à perturber très nettement l’érection chez l’homme (ce qui a le don de l’énerver) et à diminuer le plaisir chez la femme (avec de l’insatisfaction et beaucoup de déception à la clé !).

Devenez expert de votre diététique et de votre sexualité

Une “alimentation plaisir” ciblée et particulièrement bien adaptée aux besoins et aux envies de chacun offre la prodigieuse possibilité de se nourrir et de se régénérer de la plus agréable des manières. Faites passer convenablement et sans stress votre alimentation sous liberté surveillée et elle ne sera plus- c’est garanti - source de problèmes sans fin. En devenant dans la bonne humeur expert (e) de votre propre diététique, vous vous donnerez la chance de vivre sainement sans surcharger votre organisme et sans pour autant faire de votre alimentation que vous contrôlerez au mieux, une triste corvée dénuée de tout plaisir gastronomique !

La clé de la réussite est là et pas ailleurs : elle est dans cet équilibre fragile mais si précieux pour notre santé physique et mentale, entre une alimentation amie et non agressive, une libido tant chérie et une sexualité que l’on aimerait éternelle. Nous désirons tous ardemment connaître l’amour et des relations intimes de qualité mais l’être humain n’est pas qu’un corps physique, il est aussi un corps émotionnel, un corps mental et un corps spirituel. Pour son bien-être, pour sa bonne santé, il se doit d’être le plus conscient possible sinon le plus souverain dans ses choix.

La sexualité de l’être humain est confrontée en effet à un grand nombre de facteurs qu’il ne peut entièrement maîtriser : les hormones, l’âge, un taux de testostérone qui diminue inexorablement au fil du temps, entraînant inévitablement une baisse de la libido et par ricochet une diminution de l’intensité du plaisir. En revanche, l’être humain est maître absolu de son hygiène de vie sur tous les plans. Un corps intoxiné, intoxiqué voire carencé par une hygiène de vie trop négative et une alimentation “à l’occidentale” qui accumule pas mal d’erreurs n’aura que la libido qu’il mérite !

La santé “dans l’assiette et ailleurs”, et l’amour ne sont pas le fruit du destin ou de la chance. Nous construisons notre santé au fil des années ; ne la mettons pas trop souvent en péril par nos excès ! Nous avons conjointement la magnifique opportunité et la faculté d’aimer et d’être aimés. Alors, le bonheur est là tout près. Que chacun de nous positive vraiment dans la mise en œuvre de cet équilibre personnel qui réconcilie harmonieusement le plaisir de manger avec le plaisir d’aimer !

Découvrez notre sélection de produits aphrodisiaques