LE SEXY FOODING, ENTRE NOURRITURE ET SEXE ORAL.

Pour se libérer de ce confinement à prolongations et exacerber « la métrosexualité » la plus affriolante de nos compatriotes, rien de tel que de se sucrer, se savourer et se sucer les uns les autres en toute légalité. Eh ! Oui, sexe et nourriture sont uniquement une affaire de goût et d’envies personnelles mais ils forment à eux deux un véritable combo gagnant. Les amants, les amoureux d’une nuit ou d’une vie aiment bien, au masculin comme au féminin, toutes ces gâteries qui peuvent résoudre en douceur bien des conflits et pimenter à bon escient des ébats amoureux un peu en berne, rompant ainsi et de belle manière la routine et la monotonie du quotidien. Lécher, croquer, saliver, sucer, s’embrasser, c’est un art subtil et raffiné que nous ne maîtrisons pas toujours mais qui doit rester, quoi qu’il arrive, un choix perso ou à deux en toute complicité. Avec ou sans accessoire, le sexe oral peut être cependant un moment de partage et de jouissance et d’un goût incomparable lorsqu’il se veut le plus intime des baisers. Alors, pour ce printemps riche de promesses et de sensations nouvelles, quelle partie de votre corps déciderez-vous d’offrir en tout abandon à votre partenaire ? Et surtout comment allez-vous résoudre cette amoureuse interrogation ?

Le sexe oral : un goût incomparable pour les uns, une forme de dégoût pour les autres ...

      Les pratiques buccales sans luxure ni excès sont des plaisirs simples de l’amour physique et elles sont globalement appréciées. Depuis le baiser propice à l’éclosion du désir amoureux jusqu’à la fellation la plus « salivante », il n’y a rien d’intrusif et surtout pas de soumission dans ces bien agréables rencontres au contact des corps et de langues qui se veulent joueuses et aventureuses.. Le sexe oral a un bon goût, un goût incomparable et unique devrions-nous dire, qui prend amoureusement à un moment ou à un autre une dimension sensuelle incroyable. Dans cet instant magique, il devient un ingrédient intelligent et non-vulgaire , essentiel et sans limites , d’un amour libre de tous interdits.  

Le sexe oral invite à dépasser allègrement les frontières fausses de la pudeur, du dégoût de soi et de l’autre. Et comme le précise le Docteur Jacques Waynberg,  « c’est par l’oralité que passe une acceptation de son propre sexe et de celui de l’autre ». Un baiser posé à la commissure des lèvres et nous voilà tout de go dans une intimité synonyme d’accord mutuel et de partage. Beaucoup s’enthousiasment et se nourrissent de toutes ces pratiques bien ciblées, mélange explosif fait d’excitation et de stimulation : le cunnilingus, la fellation, l’anulingus, autant de mots imbuvables et dénués de sensualité, à la sonorité cauchemardesque pour des délices exquis en mode romantico-érotique qui restent à creuser davantage sinon à découvrir !

La fellation, souvent réduite à tort au simple gobage du pénis sorti tout droit du porno, a mauvaise presse, c’est acquis , mais elle reste en toute intimité pleinement partagée puisque pratique courante pour 70% des français chez les 25-34 ans. Pour autant, 12% des femmes de 35 à 39 ans n’ont jamais fait cette expérience à priori enrichissante : tel est du moins le résultat de l’ enquête sur la sexualité en France “Pratiques, genre et santé », de Nathalie Bajos et Michel Bozon (éd. La Découverte). La gorge profonde, le « graal » dans cette pratique, le défi ultime à atteindre pour une fellation réussie ? Quelle fausse bonne idée qui se veut parfois trompeuse! Pratique ambitieuse et qui se voudrait voluptueuse et d’une délicatesse infime à prendre avec des pincettes. N’essayez pas de suivre sur un terrain guère reluisant toutes ces actrices « sur ordre « et en mal de notoriété, choyées par les réalisateurs de films X ». Pas de porno, et aucune vulgarité dans nos propos : place ici à la tendresse, à la douceur et à la plus grande lenteur dans les gestes et les sentiments pour un plaisir à partager. Plongez sans appréhension votre regard énamouré dans le fond des yeux de votre partenaire, alternez à bon escient les mouvements de ce « va et vient » si subtil et si recherché, le rythme adéquat s’invitera d’autant plus vite à la fête. Laissez vos mains surfer sur toutes ces zones érogènes si sensibles , testicules et fesses en tête de liste comme il se doit ! .Jeunes et moins jeunes, juniors et seniors, profitez tous pleinement de ce jeu qui unit si bien la bouche au sexe,. Un seul mot d’ordre : ne rien tenter sans envie et contre son gré !

      En ce qui concerne le cunnilingus, le mode opératoire semble être moins apprécié par la gente féminine avec seulement 52% des femmes qui avouent discrètement être « partantes ». A chacun son chemin de l’amour et sans obligation de consommer à tous prix. Les préférences   sont affaires de goût voire d’éducation plus ou moins stricte. Mais que chacune se le dise sous le manteau féminin ! Les mouvements de haut en bas sont généralement les plus appréciés tout comme les roulements de rotation de langues autour du gland du clitoris. Avec progression, faites monter en douceur la pression et le rythme suivra tout naturellement. Restez à l’écoute de votre partenaire pour lui donner le meilleur de vous-même. A chacune et chacun son tempo dans la danse amoureuse ,. celle du gland d’un côté et du clito de l’autre, et cela sublime finalement un même tempo complice pour deux êtres qui s’aiment et s’apprécient.  

      Pour l’anulingus, d'après une enquête ELLE-Ifop sur « l'intimité, le couple et le plaisir, » la pratique du baiser du colibri, même si elle est très prisée, reste encore taboue et réservée aux personnes aisées et sexuellement libres de toutes contraintes. Seulement 15% des Françaises l’auraient déjà pratiqué au cours de leur vie alors que 26% d’entre elles affirment avoir dû subir cette pratique de la part de leur partenaire. 43% des femmes environ pratiquant l'anulingus sont homosexuelles ou bisexuelles contre 13% de femmes hétérosexuelles. Cette pratique érotique du baiser noir à l’image d’autres approches amoureuses peut s’avérer particulièrement excitante pour les uns mais tout aussi incommodante pour d’autres.

Apprendre à aimer en toute complicité et sans malentendus, à tout donner et à pleinement recevoir, c’est super mais en préalable à toute relation, aussi profonde puisse-t-elle être, respect avant tout et savoir accepter les envies véritables de l’un et de l’autre. Et surtout pas de l’un sans l’autre.

Le sexe, un plat qui pèse lourd dans notre intimité.

Un lavage quotidien des muqueuses au féminin comme au masculin, à l’eau claire sans ou avec un produit qui respecte le pH physiologique ( c'est incontournable). Pleine égalité pour tout le monde, le mieux pouvant devenir à l’excès l'ennemi du bien, une hygiène excessive peut provoquer le dérèglement de la flore intime, source d'irritations désagréables et des démangeaisons intimes. Autres composants pouvant jouer de mauvais tours : la sueur et la transpiration dans les corps à corps de par leurs effluves, mais aussi les fluides de la lubrification vaginale sécrétée par les glandes de Bartholin au niveau de la vulve. Du côté masculin, il s'agit du sperme et surtout du liquide séminal. Leur parfum varie suivant les partenaires puisqu'il résulte des différentes protéines et composants biochimiques qui composent ces fluides. Il dépend aussi de l'alimentation et serait à priori plus doux chez les végétariens que chez les amateurs de viande rouge. La liste noire d’une alimentation particulièrement néfaste pour le sexe est archi connue. Sans leur dire complètement adieu et par respect pour leur qualité intrinsèque, éloignons-nous en temps opportun de tous ces adversaires les plus tenaces pour une sexualité harmonieuse et épanouie: l’ail et l’alcool à répétition, et les fastfood en trop grand nombre. Préférez les aliments qui accélèrent la synthèse d’arginine responsable de la vasodilatation comme la pastèque ou les ingrédients riches en zinc comme les noisettes ou les amandes.

Vous souhaitez en savoir + sur le rôle de l’alimentation dans sexualité, retrouvez en replay sur notre chaîne Instagram la vidéo de notre nutritionniste Camille qui vous fait partager ses conseils pour une alimentation équilibrée, élément majeur pour une sexualité épanouie.

Nous l’avons largement évoqué : l’odeur de sexe , et elle est souvent excellente, nous invite à la dégustation et titille nos papilles. Pas question au masculin de présenter pitoyablement un gland à l’odeur de crevette et il en sera de même au féminin. Le sexe comme la peau se dégustent avec sérieux, rigueur et à la demande: ce qu’il réclame à cor et à cri à son proprio en définitive, c’est son accord pour aimer pleinement, sans retenue. L’odeur d’une peau est une chose précieuse parce qu’elle a un goût incomparable mais très personnel. Apprenons-tous à la soigner , cette peau qui vaut son pesant d’or, à la bichonner comme il convient. Dans l’amour qui associe deux êtres, c’est elle qui est au bout du chemin fait d’odeurs naturelles des corps et des parfums qui peuvent judicieusement les accompagner.

L’offrande à l’autre n’en sera que meilleure avec le nouveau sérum intime YESforLOV, le premier soin intime hydratant, apaisant, revitalisant pour le pénis et la vulve. 100% made in France, ce soin intime au pH adapté, formulé à base d’ingrédients d’origine naturelle et bio est entièrement dédié à votre bien -être intime, spécifique enrichi en actifs cosmétiques dans le but de préserver la beauté et le confort que cette zone intime mérite tant.

Sexy fooding ou Sex-food, nos produits et astuces les plus débridés pour ne plus à choisir entre sexe et nourriture !

Sex-food pour les uns, sexy-fooding pour les autres, bref en quelque mots c’est une pratique amoureuse, un jeu sexuel qui consiste à associer en toute transparence et impunité sexe et nourriture. Très loin donc l'idée de transformer des corps nus en plateau-repas, il est important de préciser que chacun d’entre nous demeure libre de ses actes et la seule condition à “débattre” avant tout « jeux amoureux” est bien le consentement mutuel des partenaires. Rien de moins et rien de plus ! La complicité dans les scénarios de l’amour est le ba.ba d’une vie sexuelle harmonieuse et pleinement réussie. Du moment qu’’il reste agréable, consenti, le sexe oral peut se transformer très vite en symphonie inédite qui démarre en douceur et qui prend son rythme au fil de l’inconnu qu’il découvre.

Le sex food a ses règles et ses exigences et elles sont pertinentes! Etaler à l’aide d’un pinceau complice, au bon moment et sous forme de caresses et de massages savants, un chocolat fondu, tiède à souhait sur le corps nu de votre partenaire est un classique du genre. Autant d’envies l’un de l’autre, autant d’esprit créatif ! Bulles de champagne, glaçons, chantilly, mangue, fraise. Sur le clitoris, les seins, le cou, là où bon vous semble : autant de terrains de jeu stratégiques qui n’attendent que les lèvres de votre partenaire. De la coupe aux lèvres, la messe est dite! Plus “d’eau à la bouche”, plus “de femme à croquer”, plus “de fruit défendu”, désormais c’est action et réaction en osmose intégrale pour les amantes et les amants de tous horizons. Et pour cela, YESforLOV vous a préparé le plus délicieux des scénarios érotiques.

 

Photos de @felipepelaquim

Inventez votre propre "Nyotaimori-Nantaimori" à l'Occidentale.

Pour peu que vous soyez tous les deux (voire plus) sur les mêmes longueurs d'onde affectives, faites vous un superbe espace-temps fait de plaisir et de partage " à la maison " avec un petit repas en tête à tête strictement privé loin de tous les regards malveillants. Un apéro sans prolongation fera office d’amusement préparatoire en permettant aux deux partenaires complices un   gourmand « bouche-à-bouche « aux allures savoureuses. . A chacun d’aller piquer la fraise ou le bonbon amer ou sucré de l’autre, c’est inscrit dans les lois de l’amour! Les statistiques sont sans appel, c’est madame qui l’emporte haut … et ce n’est pas la main en tous cas qui doit crier victoire !

Le Nyotaimori est, pour le mâle, l'art de savourer sur le corps de sa partenaire, les aliments favoris qu’eux deux auront choisis en commun. Dans la même logique, le Nantaimori invite la femelle à dévorer avec la même envie le corps de son partenaire. Dans cette optique, ce soir ou demain, les sushis et les sashimis japonais d'origine ne seraient plus, loin de là, les seuls ingrédients déposés ici et là sur les corps nus. De petits carrés de saumon, mieux encore du chocolat bien gouleyant savamment étalé là où vous l'aurez décidé en bonne rigolade, des bulles de champagne ou autre égarées aux bons endroits dans les bons moments,... et bien d'autres choses à inventer avec tendresse et douceur. Les aliments sont des messagers de l’amour, ils envoient des signes et invitent au plaisir. Que demander d'autre ? Rien de plus en attendant l'hallali....

Pour Elle , ce sera donc un savant "Nyotaimori" franchouillard avec des ingrédients judicieusement choisis par le partenaire . Pour Lui, ce sera " Nantaimori" avec les petites surprises que lui aura concoctées sa partenaire, avec son accord. Rien de litigieux lorsque la complicité est au rendez-vous !

Sans tabous et sans interdits, tout se déroulera dès lors avec beaucoup de fluidité mais il ne sera jamais assez répété qu’une hygiène naturelle et personnelle particulièrement bien adaptée devra sans faille en être le préalable. Vous aurez alors l'occasion à tour de rôle de déposer là où vous le souhaitez et au moment opportun, l'ingrédient ou l'aliment instruit, intelligent et complice qui vous fait tant fantasmer. Pour éviter tout malentendu, une liste globale des aliments et des zones du corps aura été établie.

A portée de main et de bouche, toutes ces petites choses bien appétissantes savamment disséminées à bon escient sur les corps nus, parties intimes incluses vous attendent jeunes et moins jeunes. Alors, sans aucun tabou ni fausse pudeur, quels vrais ressentis chez nos juniors et seniors ? Dîtes-le nous en toute simplicité. Nous serons attentifs.

Découvrez les délicieuses gourmandises érotiques YESforLOV

Les afficionados de YESforLOV deviennent de plus en plus gourmands et créatifs et nous sommes à leur écoute ! Branchés sur leurs envies coquines et sur leurs boulimies amoureuses toujours plus débridées, nous avons été tentés de développer une ligne de cosmétiques comestible autour des jeux gourmands.

Allez à la rencontre de notre "Sexy Candy Explosion"  et partez à l’aventure : sous un air bien mignon, c’est un kit de destruction massive hyper sophistiqué, conception intégrale YESforLOV. Dans ce sachet, des cristaux et, quand tu les mets dans la bouche, ils explosent. Première impression : ça rend un peu dingue ! À deux, c’est encore mieux. Langue contre langue, c’est la guerre en toute intimité! Passez à l’attaque et lancez vos bottes secrètes et meurtrières sur les positions ennemies. Ou mettez- vous tout nus comme des sauvages et massacrez tendrement tout ce qui dépasse !

Vous trouverez aussi des huiles de massages comestibles et chauffantes ou des lubrifiants gourmands qui sont ingérables et testés sur muqueuses reconstituées. De délicieuses gourmandises amoureuses conçues pour les plus girly des princesses et pour les bad boys les plus échevelés vous attendent sur yesforlov. com. Nos pinceaux pour le corps contiennent des huiles de massage intimes qui s’effacent d’un coup de langue. Pratique avec le système ON/Off, vous pouvez ajuster la quantité et l’appliquer à l’aide du pinceau. Son applicateur sensoriel, imaginé comme le plus sexy des ustensiles de cuisine permet une application du produit précise et très hygiénique, avec ou sans contact avec les mains. Son secret ? A lui seul des frissons et des palpitations garanties au contact de la peau. Tous nos gels intimes pour le massage et la pénétration sont disponibles et leurs parfums sont multiples : ananas thé vert, pèche abricot, fruits rouges, barbe à papa, citronnade ou pomme-framboise. Ces en-cas, plus gourmands les uns que les autres, vous invitent au plaisir de bouche dans le plus grand respect de l’intimité et de la gastronomie à la française. Nos huiles gourmandes et chauffantes pour le sexe oral sont formulées avec des arômes naturels, sans OGM et 100% Végan.

Que ce soit sucer le pénis sans ou avec de la confiture, lécher de la même manière les lèvres et le clitoris avec un goût de champagne en bouche, toutes ces approches hédonistes ne seraient-elles pas finalement le reflet d’un sentiment tout simple d’acceptation et d’amour total de l’un pour l’autre? Le sexe oral, une pratique donc sans tabous, à partager dans la complicité et la réciprocité des désirs tel un vin d’honneur dans le jardin d’Eden.