LA LUNE, LE CYCLE LUNAIRE ET LEUR INFLUENCE SUR NOTRE SEXUALITÉ

Vous pourriez penser que la plupart des personnes qui ont la folle idée d’aligner leur vie sexuelle sur les étapes du cycle lunaire sont aussi le genre de personnes à entretenir des conversations intimes et privées avec des pierres précieuses et à parler aux plantes pour les encourager à pousser plus vite. On vous pardonne, ce n’est un secret pour personne que nous avons tendance à associer une croyance ferme sur la lune croissante et décroissante à une tradition occulte et mystique quelque peu… lunaire.

En réalité, la correspondance de notre plaisir sexuel avec le cycle lunaire n’est pas si absurde que ça. Et consulter la lune pour un petit coup de pouce intime n’est pas différent que de jeter un coup d’œil à votre horoscope de temps en temps.

 

La lune, grande maîtresse de la nature et de la fertilité  

Non, penser que la lune puisse influencer nos comportements sexuels et amoureux n’est pas de l’astrologie. Depuis très longtemps, les scientifiques ont eu tendance à reléguer l’influence du cycle lunaire sur l’étagère poussiéreuse des croyances et des superstitions. Et pourtant, de nos jours, plusieurs études bousculent quelques certitudes et prouvent que la Lune influencerait bien la vie terrestre autrement qu’en l’illuminant.

Alors, qu’en est-il de l’influence de la lune sur nos comportements humains, sur nos émotions, sur nos envies ? Naturellement, aucune preuve scientifique solide n’a été apportée jusqu’aujourd’hui. Cependant, il est vrai que la Lune contrôle les marées, et puisque l’on sait qu’une grande partie de la composition physiologique humaine est constituée d’eau, il serait logique que nous soyons influencés par les cycles lunaires, que ce soit dans le fonctionnement mécanique de notre corps comme dans le fonctionnement psychique de nos émotions, de nos ressentis, de nos sensations.

Par ailleurs, beaucoup d’interrogations se sont dirigées vers le lien qu’il pourrait y avoir entre le cycle lunaire et le cycle menstruel des femmes. Le cycle lunaire a une durée d’environ 29,5 jours tandis que le cycle menstruel a une durée moyenne de 28 jours. Et si cela peut paraître comme une coïncidence pour certains, ça ne l’est pas pour d’autres.

Dans certaines cultures anciennes, que ce soit dans la mythologie grecque, chez les Incas ou dans la pensée chinoise, une seule et même figure est souvent représentative à la fois de la lune et du cycle féminin ou de la fertilité féminine. Si cela peut paraître comme une coïncidence pour certains, elle ne l’est pas pour quelques scientifiques ; en effet, selon certains chercheurs, si le cycle menstruel est synchronisé avec le cycle lunaire, les chances de reproduction sont multipliées, comme c’est le cas chez les animaux, et nos comportements amoureux en seraient également impactés.

 

L'influence du cycle lunaire sur notre sexualité  

Le cycle lunaire, comment ça marche ?

Pour des raisons de curiosité académique, imaginons que vous prévoyez votre prochaine sexcapade sous le signe de la Lune, hypothétiquement parlant. Que devez-vous savoir pour la programmer ?

Sachez que le cycle de la lune se déplace autour de la Terre en 9 phases différentes, chacune représentée par une quantité de lumière différente. Parmi ces 9 phases, 4 phases majeures : la nouvelle lune qui paraît noire à son départ, la lune croissante pendant laquelle elle « grandit », la pleine lune lorsqu’elle atteint son apogée en quantité de lumière, et enfin la lune décroissante lorsque la lumière diminue jusqu’à devenir noire.


Si la lune devait dicter nos envies et nos désirs...

Chaque phase majeure aurait une influence déterminante dans votre vie sexuelle et amoureuse. Voici ce à quoi vous pouvez vous attendre selon chaque phase de la lune.

La nouvelle lune : explorations et découvertes

La nouvelle lune, dans le sens le plus évident, est représentative de nouveaux départs, de découvertes, d’explorations. À travers le lien que l’on voit entre cycle lunaire et cycle menstruel, la nouvelle lune coïncide avec la fin des règles de la femme, ce qui équivaut à un « nouveau départ ». Selon un certain nombre d'astrologues, la nouvelle lune est le meilleur moment pour explorer de nouvelles expériences sexuelles et des moments d’intimité encore inconnus. Un nouveau lieu, une nouvelle position, un nouveau jouet, une nouvelle façon de prendre du plaisir comme par la pénétration anale si vous ne l’avez pas encore essayée, ou la stimulation de la prostate que vous n’osez pas encore entreprendre… Si vous souhaitez réinventer votre vie sexuelle et sortir de vos sentiers battus, c’est clairement le moment opportun. À ce sujet, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil à notre article « Pimenter sa vie amoureuse grâce au jeu » avec tous nos conseils et nos suggestions de produits.

La lune croissante : le plaisir personnel à l'honneur

Cette période d’une semaine où la lune grandit et la lumière revient peu à peu sur la Terre, les astrologues ont tendance à analyser cette phase comme idéale pour se reconnecter à soi, à se concentrer sur ses propres ressentis, à ses propres sensations, à ses envies et à ses émotions. Côté sexo, rien de plus clair pour vous : place au plaisir en solo et à la masturbation, à l’auto-exploration, et à tout ce plaisir que vous pouvez vous apportez, essentiellement de vous à vous. Comme une introspection sexuelle, prenez du temps pour vous, avec des caresses, des auto-massages et tout autre contact intime hyper bénéfique pendant cette phase.

La pleine lune : envies et désirs en puissance

La pleine lune, c’est quand la quantité de lumière projetée sur Terre est à son maximum, ce qui, au sens métaphorique, est censé faire la lumière sur vos désirs sexuels et votre libido selon la théorie astrologique. Cette phase dure seulement 1 jour. Selon le cycle menstruel, la période correspond aussi à l’ovulation de la femme, là où les hormones sont à leur plus haut niveau, tout comme votre niveau d’énergie. Ces signaux de fertilité chez la femme peuvent déclencher toute sorte de phéromones, ce qui en fait probablement le moment où l’excitation est à son paroxysme, pour vous comme pour votre partenaire. Votre énergie ainsi décuplée, le désir sexuel est bien plus présent que pendant les autres phases. Ressentez, explorez l’autre, connectez-vous à lui et faites-vous vibrer… s’il y a un moment où les corps se lient en pleine puissance, c’est bien sous le signe de la pleine lune !

La lune décroissante : tendresse, douceur et communication

Après la période de la pleine lune, la lumière réduit progressivement et l'astre s’assombrit chaque nuit pendant une semaine. Pendant cette phase, les niveaux hormonaux du couple peuvent sembler délicats. L’ovulation est terminée ; l’œstrogène est faible tandis que la testostérone est élevée. Bien que cette obscurité imminente puisse faire du sexe une perspective moins excitante qu’elle ne l’était au milieu de la pleine lune, le moment est venu de recharger les batteries. Et dans le couple, cela se traduit par une sexualité tout en douceur et en sensualité, avec beaucoup de tendresse. Les partenaires cherchent davantage à se câliner, à se réconforter, à prendre soin d’eux. C’est le moment idéal pour prendre du recul, contempler le plaisir que vous vous offrez l’un à l’autre, communiquer avec votre partenaire et vous préparer à profiter pleinement de la prochaine nouvelle lune. C’est votre phase de recharge. À vous d’en faire bon usage.

 

Qu’elle soit régie par le cycle de la lune, ou simplement par vos envies ou vos humeurs, il est essentiel de retenir que la sexualité connait plusieurs phases et plusieurs étapes à tous les niveaux.

Si elle est parfois moins accrue que d’autres à certains moments, et prête à exploser le libidomètre à d’autres (vous avez compris, gare à la pleine lune), ce qui est le plus important, c’est de vous écouter. D’écouter votre corps, vos besoins, vos émotions, votre intérieur. Car là, nul besoin de croyances ni de calendrier pour le comprendre : nous sommes tous différents, nous fonctionnons tous de façon différente, à des rythmes et des cycles différents !