L’INTIMITÉ, UN IDÉAL DE VIE À PRÉSERVER, SUBLIMER ET PROTÉGER.

L’autonomie dans une relation amoureuse à deux est essentielle pour s’enrichir dans une sexualité pleinement assumée mais l’intimité du couple reste en toutes circonstances le lien indissociable physique et émotionnel entre l’un et l’autre, entre le monde intérieur secret de chacun d’eux et ce monde extérieur bien souvent trop hostile. Notre rédacteur Claude nous partage sa chronique mensuelle consacrée à des sujets de fond sur l'amour et la sexualité. Cette semaine, on vous parle de cette intimité qu'il nous faut à tout prix préserver, sublimer et protéger.

L'intimité conjugale entre secrets, pudeur et dévoilement

Tiraillé entre les envies et les audaces de sa vie amoureuse et sa grande vigilance de ne pas se mettre inconsidérément en danger, le couple qui se veut uni comme jamais face aux épreuves de la vie, dit non au carcan pandémique qui le tracasse. Le maudit virus est condamné et son sort en passe d’être réglé avant l’été mais les déceptions et les frustrations restent grandes, le moment est venu de se déconnecter en douceur d’un pandémie qui ne saurait se prolonger, de remettre les bons mots et les gestes justes sur des corps-à-corps trop souvent désertés, sur des cœur à cœur trop vite délaissés. Il est temps de balayer les incertitudes et les peurs bien légitimes. Barjavel, dans ses meilleurs écrits, ne pointait-il pas d’un doigt accusateur les doutes récurrents du genre humain ?

Il n’y a plus de temps à perdre. Une confiance nouvelle en soi et en l’autre s’impose pour ressouder le couple qui se sent menacé dans ses fondations. Savoir prendre le temps de mieux vivre et de mieux aimer va devenir l’essentiel de notre existence en ces temps encore bien compliqués. Les chemins qui s’ offrent au couple tant sur le plan de l’énergie corporelle que sur le plan émotionnel sont riches d’espérance et il est superflu, semble-t-il, de se perdre dans les méandres de peccadilles par trop négatives. Réaffirmer la plénitude et la magie d’une intimité de couple complice et partagée est la priorité absolue : être réceptif à l’autre, être à son écoute pour mieux le comprendre, redonner d’un commun à l’un et à l’autre sa vraie place.

“Le bonheur de demain n’existe pas, le bonheur c’est tout de suite ou jamais”

Depuis la nuit des temps, l’amour fascine, et pour ce qui est de l’amour physique, c’est bien plus que cela. Si le sentiment amoureux doit rester une énigme entre destin et hasard , pourquoi pas ?Nous sommes tous nés pour séduire et aimer. Qu’importe si nous devons ou non nous ressembler pour mieux nous assembler, qu’importe si nous devons être bien au contraire totalement différents pour être mieux attirés l’un pour l’autre, l’essentiel n’est pas là. En revanche, l’intimité du couple dans toute sa singularité et sa complémentarité, dans ce qu’elle a de plus secret reste bien l’atout majeur à remettre en jeu pour un bonheur qui n’a jamais eu autant besoin qu’aujourd’hui de protection et de sécurité. Notre monde d’humanité a toujours soif d’amour et cet amour là a de nouvelles exigences d’authenticité et de loyauté qu’il mérite amplement.

Cap’?